Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Iriomote-Jima, la dernière frontière (Japon)

Publié par ALINS sur 13 Mars 2016, 14:30pm

Catégories : #Voyages, #Japon, #Iles, #Mer

Après la foule tokyoïte, nous avions décidé de nous perdre au milieu de l'océan pacifique, petit point de terre japonais narguant son grand rival chinois à la limite de ses eaux territoriales.

Sur la route des typhons d'Asie du sud-est, couverte d'une épaisse forêt subtropicale, Iriomote-Jima ne se laisse pas approcher aisément. Il nous aura fallu trois heures d'avion depuis Tokyo, beaucoup d'attente et une dernière heure de bateau pour accoster sur ses plages encore vierges.

Longtemps protégée des visiteurs par les épidémies de malaria, ces 289 km2 battus par les flôts sont peuplés de 2000 habitants seulement. Une unique petite route serpente en bord de mer pour relier les deux seuls villages de l'île : Uehara et Ohara.

Coucher de soleil embrasant la mer de Chine. Les quelques touristes japonais présents sur l'île en abandonnent leur diner pour immortaliser cet instant à la magie sans cesse renouvelée.
Coucher de soleil embrasant la mer de Chine. Les quelques touristes japonais présents sur l'île en abandonnent leur diner pour immortaliser cet instant à la magie sans cesse renouvelée.

Coucher de soleil embrasant la mer de Chine. Les quelques touristes japonais présents sur l'île en abandonnent leur diner pour immortaliser cet instant à la magie sans cesse renouvelée.

Iriomote est seulement visitée de japonais qui viennent y découvrir les trésors d'une nature encore primitive. La surprise de voir débarquer six français pour plusieurs jours se lisait sur leurs visages.

Nous les avons suivi en bateau le long de la rivière Urauchi, bordée de mangroves. Nous les avons ensuite suivi le long d'un sentier pénétrant dans cette jungle dense, pour nous baigner avec eux dans la fraicheur de la cascade Mariudo.

L'embouchure de la rivière Urauchi et ses étendues de mangroves.

L'embouchure de la rivière Urauchi et ses étendues de mangroves.

Diaporama de notre parcours jusqu'aux chutes de Mariudo-no-taki.
Diaporama de notre parcours jusqu'aux chutes de Mariudo-no-taki.
Diaporama de notre parcours jusqu'aux chutes de Mariudo-no-taki.
Diaporama de notre parcours jusqu'aux chutes de Mariudo-no-taki.
Diaporama de notre parcours jusqu'aux chutes de Mariudo-no-taki.
Diaporama de notre parcours jusqu'aux chutes de Mariudo-no-taki.

Diaporama de notre parcours jusqu'aux chutes de Mariudo-no-taki.

Symbole de la faune locale, l'Iriomote Yamaneko est un chat sauvage que l'on ne trouve que sur l'île. Composé actuellement d'une centaine d'individus, il faut être chanceux - et silencieux - pour croiser son chemin à nuit tombée.

Les habitants d'Iriomote le célèbrent sous toute ses formes, notamment pour faire fuire les mauvais esprits et démons qui pourraient envahir l'île par un soir de tempête.

Iriomote-Jima, la dernière frontière (Japon)
Iriomote-Jima, la dernière frontière (Japon)Iriomote-Jima, la dernière frontière (Japon)

Autre centre d'intérêt de l'île dont nous avons assidument profité : la barrière de corail et ses multiples possibilités de plongée avec tuba (snorkeling).

Nous avons ainsi rencontré Némo et ses amis multicolores à de nombreuses reprises ... hélas hors du champ des appareils photos numériques ...

Plages magnifiques et cachées où seuls des pêcheurs isolés ont croisé notre route
Plages magnifiques et cachées où seuls des pêcheurs isolés ont croisé notre route
Plages magnifiques et cachées où seuls des pêcheurs isolés ont croisé notre route
Plages magnifiques et cachées où seuls des pêcheurs isolés ont croisé notre route
Plages magnifiques et cachées où seuls des pêcheurs isolés ont croisé notre route

Plages magnifiques et cachées où seuls des pêcheurs isolés ont croisé notre route

A la croisée du Japon, de la Chine et des Philippines, les quelques auberges d'Iriomote proposent par ailleurs une délicieuse cuisine aux nombreuses influences.

La seule difficulté aura été de comprendre les menus affichés sur les murs !

Etes-vous soupe ou salade ?

Etes-vous soupe ou salade ?

Après avoir passé une semaine magnifique à la frontière ultime du Japon, il était l'heure de retourner à Tokyo. Bye Bye Iriomote-Jima.

Après avoir passé une semaine magnifique à la frontière ultime du Japon, il était l'heure de retourner à Tokyo. Bye Bye Iriomote-Jima.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !