Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Des grands crus de Bourgogne pour l'empereur Meiji (Tokyo)

Publié par ALINS sur 2 Mai 2016, 21:26pm

Catégories : #Voyages, #Japon, #Tokyo, #Temples, #Histoire

Il reste de nos voyages, des lieux et des paysages, des visages et des rencontres, des senteurs et des ambiances aussi riches et magnifiques que la diversité du monde.

Il reste également le souvenir de situations singulières comme cette visite du sanctuaire Meiji-Jingu par laquelle nous pensions remonter aux croyances ancestrales du Japon (le "Shinto"). Hors, à l'entrée de ce lieu spirituel si respecté des japonais, quelle fut notre surprise de trouver soixante barriques de grands vins de Bourgogne !

Comment ont-elles pu arriver là ?

Tous les grands crus bourguignons se trouvent représentés dans l'allée principale qui mène au sanctuaire, faisant face à un mur de fûts de saké (offrandes traditionnelles aux temples japonais).
Tous les grands crus bourguignons se trouvent représentés dans l'allée principale qui mène au sanctuaire, faisant face à un mur de fûts de saké (offrandes traditionnelles aux temples japonais).

Tous les grands crus bourguignons se trouvent représentés dans l'allée principale qui mène au sanctuaire, faisant face à un mur de fûts de saké (offrandes traditionnelles aux temples japonais).

Nous devons cette amitié oenologique à Yasuhiko Sata, grand amateur des vins de Bourgogne et propriétaire du Chateau de Chailly. Depuis 2005, il a convaincu les grandes maisons de vins d'offrir au sanctuaire Meiji-Jingu une pièce (vide...) référencée de leurs meilleurs crus, en mémoire de l'empereur Meiji (1852 - 1912) et de l'impératrice Shoken (1849 - 1914). Les japonais vouent une profonde reconnaissance à ce couple impérial qui sut ouvrir le pays à la modernité en alliant traditions ancestrales et mode de vie occidental. Dont la dégustation et l'appréciation des meilleurs vins hexagonaux ...

Les viticulteurs bourguignons envoient chaque année 3 bouteilles de leur production qui seront dégustées par les hôtes de marque visitant le sanctuaire Meiji-Jingu. Oeuvrant pour la reconnaissance du pinot noir au pays du soleil levant, Yasuhiko Sata fut intronisé dans la Confrérie des Chevaliers du Tastevin dont il a créa un chapitre à Tokyo en 1995.

On accède au sanctuaire par un "Torii", portique monumental en bois de cèdre de 12 mètres de haut qui marque la séparation entre le monde matériel et le mondre spirituel.

On accède au sanctuaire par un "Torii", portique monumental en bois de cèdre de 12 mètres de haut qui marque la séparation entre le monde matériel et le mondre spirituel.

Avant d'accéder au batiment des prières et de la liturgie, vous devez vous laver les mains et la bouche à la fontaine de  purification.

Avant d'accéder au batiment des prières et de la liturgie, vous devez vous laver les mains et la bouche à la fontaine de purification.

Diaporama : le sanctuaire fut achevé en 1920 en mémoire de l'empereur Meiji et de sa femme. Détruit par des bombardements durant la seconde guerre mondiale, il fut reconstruit à l'identique en 1958. Les tokyoïtes viennent se recueillir en ce lieu où les moines célèbrent toujours des mariages traditionnels.
Diaporama : le sanctuaire fut achevé en 1920 en mémoire de l'empereur Meiji et de sa femme. Détruit par des bombardements durant la seconde guerre mondiale, il fut reconstruit à l'identique en 1958. Les tokyoïtes viennent se recueillir en ce lieu où les moines célèbrent toujours des mariages traditionnels.
Diaporama : le sanctuaire fut achevé en 1920 en mémoire de l'empereur Meiji et de sa femme. Détruit par des bombardements durant la seconde guerre mondiale, il fut reconstruit à l'identique en 1958. Les tokyoïtes viennent se recueillir en ce lieu où les moines célèbrent toujours des mariages traditionnels.
Diaporama : le sanctuaire fut achevé en 1920 en mémoire de l'empereur Meiji et de sa femme. Détruit par des bombardements durant la seconde guerre mondiale, il fut reconstruit à l'identique en 1958. Les tokyoïtes viennent se recueillir en ce lieu où les moines célèbrent toujours des mariages traditionnels.

Diaporama : le sanctuaire fut achevé en 1920 en mémoire de l'empereur Meiji et de sa femme. Détruit par des bombardements durant la seconde guerre mondiale, il fut reconstruit à l'identique en 1958. Les tokyoïtes viennent se recueillir en ce lieu où les moines célèbrent toujours des mariages traditionnels.

Des tablettes de bois (les "ema") portent les voeux et les prières des fidèles qui sont transmis par les moines aux "kami" (divinités de la religion shintoïste)

Des tablettes de bois (les "ema") portent les voeux et les prières des fidèles qui sont transmis par les moines aux "kami" (divinités de la religion shintoïste)

Le sanctuaire se trouve au centre d'un jardin impérial composé de plus de 100000 arbres, dons des japonais en souvenir de leur ancien empereur.Le sanctuaire se trouve au centre d'un jardin impérial composé de plus de 100000 arbres, dons des japonais en souvenir de leur ancien empereur.

Le sanctuaire se trouve au centre d'un jardin impérial composé de plus de 100000 arbres, dons des japonais en souvenir de leur ancien empereur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !