Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


La Fête des Lumières, un an après

Publié par ALINS sur 10 Décembre 2016, 22:02pm

Catégories : #Lyon, #Art et Culture, #Illuminations, #Loisirs

Il y a un an, la France, en deuil, pansait ses plaies béantes ouvertes à jamais par des terroristes pleins d'infamie.

Il y a un an, la menace était encore si grande que la Fête des Lumières fut annulée pour la toute première fois de son histoire. Remplacée par les centaines de milliers de lumignons qui scintillent aux fenêtres des lyonnais le 8 décembre de chaque année, et ce depuis 1852. Il s'agissait à l'époque d'accompagner l'inauguration de la statue de la vierge sur les hauteurs de la colline de Fourvière.

Depuis 1989, la Fête des Lumières illumine le centre de la capitale des Gaules de superbes réalisations artistiques, drainant des millions de visteurs. Elle fut peut-être inspirée par le concert de Jean-Michel Jarre qui embrasa, pour la venue du pape Jean-Paul II, les quais de Saône et la basilique de Fourvière le 5 octobre 1986.

Pour ce millésime 2016, elle a retrouvé le chemin de son histoire. Une édition hautement sécurisée mais si importante pour que la création et la vie l'emportent.

Retour en images sur nos principaux coups de coeurs de vendredi soir.

Soleil, colline de Fourvière. Les couleurs changent du lever au coucher du soleil dans un rythme répétitif et éternel.

Soleil, colline de Fourvière. Les couleurs changent du lever au coucher du soleil dans un rythme répétitif et éternel.

Evolutions, Cathédrale Saint-Jean. Comme chaque année, la Cathédrale Saint-Jean offre un spectacle époustoufflant en une explosion de pixels, telle un chateau de cartes maintes fois rebattues.
Evolutions, Cathédrale Saint-Jean. Comme chaque année, la Cathédrale Saint-Jean offre un spectacle époustoufflant en une explosion de pixels, telle un chateau de cartes maintes fois rebattues.

Evolutions, Cathédrale Saint-Jean. Comme chaque année, la Cathédrale Saint-Jean offre un spectacle époustoufflant en une explosion de pixels, telle un chateau de cartes maintes fois rebattues.

Songe Forain, place Bellecour. La grande roue est le décor d'un voyage merveilleux le long d'une montagne russe sans fin.

Songe Forain, place Bellecour. La grande roue est le décor d'un voyage merveilleux le long d'une montagne russe sans fin.

La Carpe Koï, place de la République. La Chine est régulièrement à l'honneur de la Fête des Lumières. Cette année, imagerie multicolore autour du conte de la Carpe Koï qui sera transformée en un magnifique dragon par les dieux.

La Carpe Koï, place de la République. La Chine est régulièrement à l'honneur de la Fête des Lumières. Cette année, imagerie multicolore autour du conte de la Carpe Koï qui sera transformée en un magnifique dragon par les dieux.

Les Pivoines, place de la Bourse. Bouquet de fleurs immenses au rouge incandescent.

Les Pivoines, place de la Bourse. Bouquet de fleurs immenses au rouge incandescent.

Fontaine d'étoiles, place des Jacobins. La fontaine est le cadre de multiples tableaux polychromes qui donnent vie à quatre artistes lyonnais du 17ème siècle.

Fontaine d'étoiles, place des Jacobins. La fontaine est le cadre de multiples tableaux polychromes qui donnent vie à quatre artistes lyonnais du 17ème siècle.

Coups de coeur, théatre des Célestins. Un coeur gros comme ça qui bat au rythme des amoureux s'embrassant ou dansant dans son ombre.

Coups de coeur, théatre des Célestins. Un coeur gros comme ça qui bat au rythme des amoureux s'embrassant ou dansant dans son ombre.

The Bright Boat, passerelle Abbé Couturier. Un drakkar paré d'or et de lumière remonte la Saône.

The Bright Boat, passerelle Abbé Couturier. Un drakkar paré d'or et de lumière remonte la Saône.

La déception de cette édition 2016 est finalement venue de la place des Terreaux qui abrite pourtant chaque année la réalisation la plus grandiose.

Petit conseil pour ceux qui souhaiteraient découvrir la Fête des Lumières à l'avenir : privilégiez "la soirée des lyonnais", c'est à dire le jour de la semaine (le jeudi ou le lundi suivant les éditions) peu fréquenté par les touristes venant de toute l'Europe. 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !