Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Première réussie pour le LOU au Matmut Stadium de Gerland

Publié par ALINS sur 29 Janvier 2017, 15:45pm

Catégories : #Sports, #Lyon, #Stades

Le week-end à Gerland, maintenant, c'est rugby.

Après avoir été un haut lieu du football et l'antre de l'Olympique Lyonnais depuis 1950, le stade de Gerland a accueilli hier soir son premier match du Top 14 de rubgy à XV. Nous avons assisté à cette première réussie, le LOU ayant dominé le Racing 92, champion de France en titre, après une seconde période de toute beauté. Score final : 37 - 25 et le bonus offensif en prime (3 essais de plus marqués par les lyonnais).

Une belle soirée qui, nous l'espérons, en appellera d'autres afin que le rugby trouve la place qu'il mérite dans la capitale des Gaules. Même si Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique Lyonnais, aurait sans doute préféré un règne sans partage du ballon rond et de son Parc OL flambant neuf.

Construit il y a près d'un siècle, le stade de Gerland était voué au football mais doté initialement d'une piste cycliste et de couloirs d'athlétisme qui disparurent au fur et à mesure des réaménagements succéssifs. L'enceinte a été renommée Matmut Stadium de Gerland pour dix années et un sponsoring de 20 millions d'euros. Des travaux permettront de ramener sa capacité à 25000 places à l'été 2017 et de rapprocher les tribunes latérales du terrain.

Construit il y a près d'un siècle, le stade de Gerland était voué au football mais doté initialement d'une piste cycliste et de couloirs d'athlétisme qui disparurent au fur et à mesure des réaménagements succéssifs. L'enceinte a été renommée Matmut Stadium de Gerland pour dix années et un sponsoring de 20 millions d'euros. Des travaux permettront de ramener sa capacité à 25000 places à l'été 2017 et de rapprocher les tribunes latérales du terrain.

Le LOU a les crocs et devra les montrer encore lors des prochains matchs pour espérer rester en Top 14 la saison prochaine, passage obligé pour enraciner sur la durée le rugby de haut niveau à Lyon.

Le LOU a les crocs et devra les montrer encore lors des prochains matchs pour espérer rester en Top 14 la saison prochaine, passage obligé pour enraciner sur la durée le rugby de haut niveau à Lyon.

Dernier discours d'avant match pour les hommes de Pierre Mignoni. Il faudra cependant une mi-temps aux lyonnais pour que leur envie et leur puissance déborde enfin le réalisme des joueurs du Racing.

Dernier discours d'avant match pour les hommes de Pierre Mignoni. Il faudra cependant une mi-temps aux lyonnais pour que leur envie et leur puissance déborde enfin le réalisme des joueurs du Racing.

Placés au bord du terrain, nous avons pu admirer des joueurs qui ont fait l'histoire du ballon ovale. Ici, Frédéric Michalak contre Dan Carter qui auront pu mesurer leur talent, notamment au pied. Le néo-zélandais sortira sur blessure à la demi-heure.
Placés au bord du terrain, nous avons pu admirer des joueurs qui ont fait l'histoire du ballon ovale. Ici, Frédéric Michalak contre Dan Carter qui auront pu mesurer leur talent, notamment au pied. Le néo-zélandais sortira sur blessure à la demi-heure.

Placés au bord du terrain, nous avons pu admirer des joueurs qui ont fait l'histoire du ballon ovale. Ici, Frédéric Michalak contre Dan Carter qui auront pu mesurer leur talent, notamment au pied. Le néo-zélandais sortira sur blessure à la demi-heure.

Combats d'hommes durant 80 minutes. Le pack lyonnais a mis à mal la mélée du Racing tout au long de la rencontre. Et fini par l'emporter...

Combats d'hommes durant 80 minutes. Le pack lyonnais a mis à mal la mélée du Racing tout au long de la rencontre. Et fini par l'emporter...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !