Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Dans les entrailles de l'opéra de Lyon

Publié par Famille Alins sur 12 Mars 2017, 19:50pm

Catégories : #Lyon, #Tourisme, #Art et Culture

Le "théatre chanté" élut domicile dans les anciens jardins de l'Hôtel de Ville - aujourd'hui place de la Comédie - dès 1756. Mais le théatre à l'italienne conçu à l'époque par Jacques-Germain Soufflot connut les affres du temps et des incendies. Il fut reconstruit par Antoine-Marie Chevanard en 1831 avant que l'architecte Jean Nouvel ne le fasse entrer dans le 21ème siècle. Surplombant l'élégante façade principale, huit des neufs filles de Zeus, muses aux robes d'un blanc éclatant, représentent les arts et sciences.

Le "théatre chanté" élut domicile dans les anciens jardins de l'Hôtel de Ville - aujourd'hui place de la Comédie - dès 1756. Mais le théatre à l'italienne conçu à l'époque par Jacques-Germain Soufflot connut les affres du temps et des incendies. Il fut reconstruit par Antoine-Marie Chevanard en 1831 avant que l'architecte Jean Nouvel ne le fasse entrer dans le 21ème siècle. Surplombant l'élégante façade principale, huit des neufs filles de Zeus, muses aux robes d'un blanc éclatant, représentent les arts et sciences.

C'est peu dire si, il y a 25 ans maintenant, le projet de construction d'un opéra moderne à Lyon fit couler beucoup d'encre et plus encore de salive.

Car la société lyonnaise, modérée et bourgeoise, considérait que l'art et l'architecture devaient se fondre, sans heurts, dans l'ancestrale ligne d'horizon de la capitale des Gaules.

Mais Jean Nouvel, à qui fut confié le chantier, pensait tout le contraire et couvrit l'édifice néo-classique d'Antoine-Marie Chevanard d'un immense dôme de verre.

De nos jours, les polémiques se sont éteintes et l'opéra de Lyon est devenu l'un des icônes du paysage lyonnais, mélange réussi entre des architectures contemporaine et classique.

Petite visite guidée d'un édifice qui nous a dévoilé ses secrets les mieux cachés. 

Du "Grand Théatre" de Chevanard, Jean Nouvel ne garda que les quatre façades et la galerie intérieure hébergée par le péristyle aux colonnes corinthiennes. Un bar permet aux spectateurs de savourer un verre de vin ou de champagne sous une riche décoration.

Du "Grand Théatre" de Chevanard, Jean Nouvel ne garda que les quatre façades et la galerie intérieure hébergée par le péristyle aux colonnes corinthiennes. Un bar permet aux spectateurs de savourer un verre de vin ou de champagne sous une riche décoration.

Car l'intérieur, très contemporain, a été entièrement revu. Entrelac d'escaliers et d'escalators au centre desquels est suspendue une coque immense abritant la grande salle de spectacle. Le noir, couleur fétiche de l'architecte, recouvre avec quelques pointes de rouge l'ensemble de l'espace, obligeant le public à se concentrer sur la seule oeuvre qu'il est venu découvrir.

Car l'intérieur, très contemporain, a été entièrement revu. Entrelac d'escaliers et d'escalators au centre desquels est suspendue une coque immense abritant la grande salle de spectacle. Le noir, couleur fétiche de l'architecte, recouvre avec quelques pointes de rouge l'ensemble de l'espace, obligeant le public à se concentrer sur la seule oeuvre qu'il est venu découvrir.

La grande salle peut accueillir jusqu'à 1100 spectateurs et propose outre des opéras, une programmation de ballets et de concerts.

La grande salle peut accueillir jusqu'à 1100 spectateurs et propose outre des opéras, une programmation de ballets et de concerts.

Au premier sous-sol de l'édifice, une salle plus intimiste - l'amphithéatre - offre des spectacles plus abordables , artistiquement et ... financièrement.

Au premier sous-sol de l'édifice, une salle plus intimiste - l'amphithéatre - offre des spectacles plus abordables , artistiquement et ... financièrement.

L'un des atouts du nouveau batiment - inauguré en 1993 - réside dans ses entrailles. Jean Nouvel creusa 20 mètres sous terre, soit cinq étages, pour créer une salle de répétition possédant une scène de 450 m2 et des volumes aussi imposants que la grande salle. Les artistes peuvent ainsi répèter dans des conditions réelles alors qu'une autre pièce est à l'affiche.

L'un des atouts du nouveau batiment - inauguré en 1993 - réside dans ses entrailles. Jean Nouvel creusa 20 mètres sous terre, soit cinq étages, pour créer une salle de répétition possédant une scène de 450 m2 et des volumes aussi imposants que la grande salle. Les artistes peuvent ainsi répèter dans des conditions réelles alors qu'une autre pièce est à l'affiche.

L'aquarium, entouré de verre, est un bocal dédié quant à lui aux répétitions des chanteurs. Lors de notre visite, une cantatrice faisait ses gammes.

L'aquarium, entouré de verre, est un bocal dédié quant à lui aux répétitions des chanteurs. Lors de notre visite, une cantatrice faisait ses gammes.

Au 12ème étage, enfin, le dôme héberge une salle d'entrainement dédiée au Ballet de l'opéra de Lyon où la troupe se trouve en résidence.

Au 12ème étage, enfin, le dôme héberge une salle d'entrainement dédiée au Ballet de l'opéra de Lyon où la troupe se trouve en résidence.

Cette salle offre une vue superbe, et rare, sur l'hotel de ville avec la basilique de Fourvière comme toile de fond.

Cette salle offre une vue superbe, et rare, sur l'hotel de ville avec la basilique de Fourvière comme toile de fond.

Redescendus sur terre, nous retrouvons les arcades de l'entrée principale, lieu où s'affrontent de jeunes danseurs et danseuses de hip hop.  Leurs reflets dans les portes d'entrée sont autant de rêves en devenir. Car la "Pokemon Crew", l'une des compagnies les plus titrées au monde, fut découverte en ces lieux et vit l'ampithéatre de l'opéra s'ouvrir à eux.

Redescendus sur terre, nous retrouvons les arcades de l'entrée principale, lieu où s'affrontent de jeunes danseurs et danseuses de hip hop. Leurs reflets dans les portes d'entrée sont autant de rêves en devenir. Car la "Pokemon Crew", l'une des compagnies les plus titrées au monde, fut découverte en ces lieux et vit l'ampithéatre de l'opéra s'ouvrir à eux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !