Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Des origines à l'au-delà, le musée des Confluences (Lyon)

Publié par Famille Alins sur 24 Septembre 2017, 17:00pm

Catégories : #Lyon, #Musées, #Tourisme

Immense navire de verre et de métal, le design et le coût abyssal du nouveau musée lyonnais avaient défrayé la chronique lors de sa construction. Force est de constater qu'il a aujourd'hui trouvé pleinement sa place dans le paysage de la ville.

Immense navire de verre et de métal, le design et le coût abyssal du nouveau musée lyonnais avaient défrayé la chronique lors de sa construction. Force est de constater qu'il a aujourd'hui trouvé pleinement sa place dans le paysage de la ville.

Plus de deux ans après son inauguration, le Musée des Confluences est devenu un incontournable de la culture et du tourisme lyonnais. Il offre un parcours à la scénographie soignée pour illustrer l'évolution des espèces, des civilisations et des croyances humaines.

Un voyage fascinant vous attend depuis l'origine du monde jusqu'à l'éternité, tant rêvée par les hommes.

Première salle : Origines, les récits du monde où l'on cherche à percer la grande énigme du commencement.

Première sensation avec trois femmes qui accueillent les visiteurs. Elles représentent trois des lignées humaines qui auraient pu se croiser il y a près de 25000 ans : Hommes de Néanderthal, ceux de Florès et enfin Homo Sapiens, derniers représentants d'un genre qui colonisa par la suite la planète.

Première sensation avec trois femmes qui accueillent les visiteurs. Elles représentent trois des lignées humaines qui auraient pu se croiser il y a près de 25000 ans : Hommes de Néanderthal, ceux de Florès et enfin Homo Sapiens, derniers représentants d'un genre qui colonisa par la suite la planète.

Le squelette du Mosasaurus, grand reptile marin de 15 mètres de long, illustre l'impressionante collection qui comprend également celui d'un Camarasaurus - dinosaure herbivore de 4.5 mètres de haut - et celui d'un Mammouth découvert à Choulans près de Lyon.

Le squelette du Mosasaurus, grand reptile marin de 15 mètres de long, illustre l'impressionante collection qui comprend également celui d'un Camarasaurus - dinosaure herbivore de 4.5 mètres de haut - et celui d'un Mammouth découvert à Choulans près de Lyon.

Une des nombreuses ammonites exposées, presque irréelle dans sa lumière bleutée. Ces mollusques disparurent il y a 65 millions d'années comme de la plupart des espèces animales vivant lors de la période du Crétacé-Tertiaire. Ces extinctions massives seraient du à l'impact de météorites conjugué à des éruptions volcaniques et à la baisse du niveau de la mer.

Une des nombreuses ammonites exposées, presque irréelle dans sa lumière bleutée. Ces mollusques disparurent il y a 65 millions d'années comme de la plupart des espèces animales vivant lors de la période du Crétacé-Tertiaire. Ces extinctions massives seraient du à l'impact de météorites conjugué à des éruptions volcaniques et à la baisse du niveau de la mer.

Seconde salle : Espèces, la maille du vivant  où l'on cherche à comprendre le lien entre l'homme et la diversité du monde animal, aujourd'hui en danger.

 

Diaporama : parmi les centaines d'oiseaux, insectes, mollusques ou mammifères exposés, nous en avons immortalisé quelques uns. Parfois prédateurs et parfois proies ... Dans l'ordre : lion, loup, tigre, antilope et loup de Tasmanie (espèce disparue depuis 1936).
Diaporama : parmi les centaines d'oiseaux, insectes, mollusques ou mammifères exposés, nous en avons immortalisé quelques uns. Parfois prédateurs et parfois proies ... Dans l'ordre : lion, loup, tigre, antilope et loup de Tasmanie (espèce disparue depuis 1936).
Diaporama : parmi les centaines d'oiseaux, insectes, mollusques ou mammifères exposés, nous en avons immortalisé quelques uns. Parfois prédateurs et parfois proies ... Dans l'ordre : lion, loup, tigre, antilope et loup de Tasmanie (espèce disparue depuis 1936).
Diaporama : parmi les centaines d'oiseaux, insectes, mollusques ou mammifères exposés, nous en avons immortalisé quelques uns. Parfois prédateurs et parfois proies ... Dans l'ordre : lion, loup, tigre, antilope et loup de Tasmanie (espèce disparue depuis 1936).
Diaporama : parmi les centaines d'oiseaux, insectes, mollusques ou mammifères exposés, nous en avons immortalisé quelques uns. Parfois prédateurs et parfois proies ... Dans l'ordre : lion, loup, tigre, antilope et loup de Tasmanie (espèce disparue depuis 1936).

Diaporama : parmi les centaines d'oiseaux, insectes, mollusques ou mammifères exposés, nous en avons immortalisé quelques uns. Parfois prédateurs et parfois proies ... Dans l'ordre : lion, loup, tigre, antilope et loup de Tasmanie (espèce disparue depuis 1936).

Troisième salle : Sociétés, le théatre des hommes où l'on découvre les multiples facettes du  génie humain, celui qui créé, échange et organise des sociétés (trop ?) complexes.

Robe de mariée en tissu de fibres optiques par Brochier Technologies. Si l'histoire de Lyon est marquée par la confection de soieries, la ville reste aujourd'hui à la pointe des tissus intelligents.

Robe de mariée en tissu de fibres optiques par Brochier Technologies. Si l'histoire de Lyon est marquée par la confection de soieries, la ville reste aujourd'hui à la pointe des tissus intelligents.

Autre exemple du savoir faire technologique humain et ... lyonnais : moteur DCI 11L de poids lourds (Renault Trucks). Au XIXème siècle, les inventions cinématographiques des frêres Lumières ont permis d'élaborer des techniques pour la coloration de la soie. Industrie qui a elle-même donné naissance à des entreprises dans les domaines de la chimie puis de la mécanique (les métiers à tisser Jacquard devenant des machines programmables élaborées)

Autre exemple du savoir faire technologique humain et ... lyonnais : moteur DCI 11L de poids lourds (Renault Trucks). Au XIXème siècle, les inventions cinématographiques des frêres Lumières ont permis d'élaborer des techniques pour la coloration de la soie. Industrie qui a elle-même donné naissance à des entreprises dans les domaines de la chimie puis de la mécanique (les métiers à tisser Jacquard devenant des machines programmables élaborées)

Dernière salle : Eternités, visions de l'au-delà où l'on déchiffre la place de la mort à travers les temps et les continents. Les croyances humaines sont d'ailleurs très présentes tout au long des salles de cette exposition permanente.

Diaporama : la déesse chinoise Molizhi chargée des registres de la vie et de la mort, moines japonais gardiens de la doctrine, masque brésilien pour se protéger des esprits et sculpture inuite pour les entourer de magie.
Diaporama : la déesse chinoise Molizhi chargée des registres de la vie et de la mort, moines japonais gardiens de la doctrine, masque brésilien pour se protéger des esprits et sculpture inuite pour les entourer de magie.
Diaporama : la déesse chinoise Molizhi chargée des registres de la vie et de la mort, moines japonais gardiens de la doctrine, masque brésilien pour se protéger des esprits et sculpture inuite pour les entourer de magie.
Diaporama : la déesse chinoise Molizhi chargée des registres de la vie et de la mort, moines japonais gardiens de la doctrine, masque brésilien pour se protéger des esprits et sculpture inuite pour les entourer de magie.

Diaporama : la déesse chinoise Molizhi chargée des registres de la vie et de la mort, moines japonais gardiens de la doctrine, masque brésilien pour se protéger des esprits et sculpture inuite pour les entourer de magie.

L'éternité parfois s'éveille... Oeuvre de 140 tableaux en acrylique, cire et vernis de l'artiste Jean-Philippe Aubanel, dénonçant la vanité humaine à vouloir repousser sans cesse une mort inéluctable.

L'éternité parfois s'éveille... Oeuvre de 140 tableaux en acrylique, cire et vernis de l'artiste Jean-Philippe Aubanel, dénonçant la vanité humaine à vouloir repousser sans cesse une mort inéluctable.

Il est nécessaire de prévoir plusieurs heures pour appréhender le monde et ses espèces vivantes à travers ce magnifique parcours. Nous devrons revenir sans doute plusieurs fois pour en comprendre toute la richesse. Avant de partir, n'oubliez pas de profiter de la terrasse du musée qui offre une vue rare sur le confluent du Rhône et de la Saône et sur les quartiers sud de Lyon. 

Diaporama : le confluent entre Rhône et Saône, l'arrivée majestueuse du Rhône avant de passer le pont Raymond Barre, la basilique de Fourvière perchée sur sa colline et le chantier du nouveau quartier Confluence.
Diaporama : le confluent entre Rhône et Saône, l'arrivée majestueuse du Rhône avant de passer le pont Raymond Barre, la basilique de Fourvière perchée sur sa colline et le chantier du nouveau quartier Confluence.
Diaporama : le confluent entre Rhône et Saône, l'arrivée majestueuse du Rhône avant de passer le pont Raymond Barre, la basilique de Fourvière perchée sur sa colline et le chantier du nouveau quartier Confluence.
Diaporama : le confluent entre Rhône et Saône, l'arrivée majestueuse du Rhône avant de passer le pont Raymond Barre, la basilique de Fourvière perchée sur sa colline et le chantier du nouveau quartier Confluence.
Diaporama : le confluent entre Rhône et Saône, l'arrivée majestueuse du Rhône avant de passer le pont Raymond Barre, la basilique de Fourvière perchée sur sa colline et le chantier du nouveau quartier Confluence.

Diaporama : le confluent entre Rhône et Saône, l'arrivée majestueuse du Rhône avant de passer le pont Raymond Barre, la basilique de Fourvière perchée sur sa colline et le chantier du nouveau quartier Confluence.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !