Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Ferveur et émotions aux Jeux Paralympiques

Publié par ALINS sur 12 Septembre 2012, 22:30pm

Catégories : #Londres, #Sports, #Jeux Olympiques 2012

Malgré une rentrée de septembre très chargée, nous avons profité pleinement des Jeux Paralympiques qui ont prolongé la ferveur des britanniques après des JO particulièrement réussis. Avec des salles et des stades affichant complet durant dix jours, avec une organisation et une couverture médiatique exemplaires, ces Jeux Paralympiques furent un véritable succès. Une véritable reconnaissance aussi, pour ces sportifs dont les incroyables performances ont donné à tous une leçon de courage et de vie.

P1050099

(Samedi 8 septembre au soir. Nous quittons le stade olympique après avoir assisté à la dernière soirée d'athlétisme. Le rideau va retomber sur un été en or pour Londres et le sport britannique - un total de 185 médailles obtenues lors  des Jeux Olympiques et Paralympiques dont 63 en or qui valurent aux athlètes de Sa Majesté une parade dans les rues de Londres lundi dernier)

P1040982

(Nous avons enfin pu découvrir le parc olympique lors du premier week-end de septembre - photo de l'Orbit et du stade depuis l'aquatic centre)

P1040920

(La foule, massive, s'est facilement écoulée dans l'immense parc de 250 hectares grâce à la gentillesse et à la bonne humeur des milliers de stewards. Les espaces verts en bordure de la rivière "Lea" rendent l'ensemble du site particulièrement agréable. Ils perdureront à ces jeux 2012 qui auront donc permis de poursuivre la rénovation urbaine de l'est londonien)

En arrivant sur le parc olympique, le regard du visiteur s'accroche tout d'abord à la structure métallique de l'Orbit. Cette sculpture géante de 115 mètres de haut est appelée par les londoniens (toujours prêts à tourner en dérision leurs batiments) ... "la Tour Eiffel ivre"... Un nom qui dépeint finalement bien cet imbroglio d'acier. Réalisation des artistes Anish Kapoor et Cecil Balmond, elle permet à ses visiteurs d'avoir une vue dégagée sur l'est de Londres pour 15£.

P1040986

(L'Orbit by night)

Mais place au sport avec la piscine olympique qui fut notre première étape. Sa toiture en forme de vague encadre deux imposantes tribunes qui ont porté la capacité de la salle à 17500 places!  Elles seront démontées et réutilisées lors des jeux de Rio en 2016, respectant ainsi le concept de développement durable sur lequel s'est construite la candidature de Londres.

P1040939

P1040962

(L'entrée de "l'Aquatic Centre" et les bassins vus des tribunes. Une vue plongeante qui nous permit de suivre parfaitement la progression des nageurs)

Nous garderons en mémoire la médaille de bronze d'Elodie Lorandi, notre française, sur le 100 mètres papillon S10 (photo de gauche) et celle en or de la britannique Eleanor Simmonds qui fit chavirer le coeur de ses compatriotes (photo de droite) dans un finish époustouflant du 400 mètres nage libre S6. 

P1040950 P1040960

Lors de notre seconde journée, dimanche 2 septembre, nous prirent la direction de l'ExCel Centre, centre d'exposition gigantesque en bordure des docks "Royal Victoria" qui abritait bon nombre d'épreuves en salle. Avec notre billet qui nous garantissait une place pour le tennis de table, nous pouvions d'ailleurs découvrir d'autres sports s'ils n'affichaient pas complet. Nous nous sommes ainsi rendus à l'haltérophilie pour admirer (sic...) les féminines soulever de la fonte.

P1050014

P1050016

(Arrivée à l'ExCel Centre, fier du passé industriel des docks londoniens dont témoignent encore les grues de déchargement. A noter que le logo des Jeux Paralympiques, trois virgules de couleurs rouge, bleue et verte empruntées à la culture coréenne, symbolise la devise "l'esprit, le corps et l'âme")

P1050021

P1050020 P1050027

(La salle de tennis de table où nous furent cette fois-ci témoins de pleurs. Ceux du français Grégory Rosec échouant au pied du podium (simple masculin de classe 5 - photo de gauche) et ceux du britannique William Bayley qui se contenta de la médaille d'argent lors du simple masculin de classe 7 -l'allemand Wollmert, champion paralympique, paradant à l'inverse).

P1050036

(Le terrible effort d'une haltérophile)

Notre second week-end se termina donc dans le magnifique stade olympique pour les dernières épreuves d'athlétisme, lors desquelles français et britanniques ne furent hélas pas à leur avantage.

P1050073

P1050070

(Notre premier réflexe, en entrant dans l'arène, fut de chercher du regard la flamme paralympique. Elle accompagna les 80000 spectacteurs durant ces dix jours, témoins de nombreux records du monde)

P1050072 P1050089

(La première épreuve fut le 100 mètres T54, remporté par la chinoise Wenjun Liu. La chine fut à nouveau à l'honneur lors du relais 4X400 m homme et arriva en tête des 166 nations participant à ces Jeux Paralympiques avec un total de 231 médailles. Chapeau bas!)

Le moment fort de la soirée fut sans conteste la finale du 400 mètres T44 qui vit le sud-africain Oscar Pistorius améliorer le record paralympique de plus de 4 secondes. Depuis qu'il fut le premier paralympique à se qualifier pour les Jeux Olympiques (ceux des "valides") grâce à un 400m couru en 45'07 en juillet dernier, Pistorius est devenu une véritable star capable de faire se lever tout un stade. L'ovation fut grande en cette soirée du 8 septembre.

P1050092 P1050096

(Oscar Pistorius arrivant sur le stade puis débouchant en tête à la sortie du virage marquant les 200 derniers mètres)

Nous n'avions plus qu'à prendre une derniere photo souvenir d'Annah, Antoine et Adrien - celle également d'une supportrice britannique fatiguée d'avoir trop crié - et nous pouvions refermer notre boite à images d'un été olympique et paralympique riche en souvenirs. Album photo à suivre ce week-end ...

P1040981 P1050054

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvain 13/09/2012 19:31

Oui ton sentiment est bien réel. Peu de relais par chez nous peut être de peur de lasser les gens avec trop de sport ou alors la rentrée approchant, les nouveaux programmes sont privilégiés.
C'est vraiment dommage vu les efforts fournis par l'Angleterre pour ces jeux paralympiques.

Bonne rentrée à tous.
Bises

Sylvain 13/09/2012 09:56

Malheureusement, je trouve que les médias n'ont pas trop relayés les jeux paralympiques en France. C'est assez décevant. France4 était censée diffuser quelques épreuves mais je n'ai quasiment rien
vu. J'ai aperçu la cérémonie d'ouverture un soir... France Info donnait brièvement quelques résultats.
C'est dommage car ces jeux sont aussi intéressants que les jeux olympiques et permettent de découvrir des sports peu diffusés le reste de l'année.

ALINS 13/09/2012 19:18



Bonjour Sylvain. N'ayant pas les chaînes françaises, nous n'avons pu voir quelle place a été faite aux jeux paralympiques. Nous avons eu beaucoup d'échos comme quoi ce ne fut que quelques minutes
par ci par là. C'est effectivemment dommage pour ces jeux qui auront été magnifiques et pour le handicap en général. Les britanniques ont eu à coeur de traiter les jeux paralympiques au même
niveau que les JO. Réintroduisant aussi les handicapés moteurs qui avaient été exclus après 2000. Les athlètes français semblaient déçus du peu de support venant de l'hexagone. Nous avons crié
pour 4. Bises à toute la famille.



Archives

Nous sommes sociaux !