Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Fleet Street, d'égouts et d'encre

Publié par ALINS sur 10 Juin 2013, 21:30pm

Catégories : #Londres, #Presse, #Histoire

Fleet Street, trait d'union entre le monde politique de Westminster et le monde des affaires de la City, reste chargée d'une histoire qui transpire encore des murs de ses tavernes. Mentionnée dès le 14ème siècle, cette rue doit son nom à la "Fleet", rivière prenant sa source dans l'étang de Kenwood à Hampstead avant de se jeter dans la Tamise quelques kilomètres plus au sud. La "Fleet" fut longtemps navigable, baignable même, avant d'être utilisée comme égout par les londoniens, source mortelle de choléra. Aujourd'hui, elle est la plus large des rivières souterraines de la capitale britannique.

P1060293

(Fleet Street marque l'entrée de la City dans le prolongement du Strand lorsque l'on vient de Trafalgar Square. Son emblème, un griffon, en garde non seulement le trésor mais aussi les accès)

Fleet Street devint le symbole du monde de la presse britannique après que Richard Pynson eut ouvert une imprimerie dans cette rue en 1456, début d'une longue tradition. En 1702, le Daily Courant fut le premier quotidien anglais mis sous presse ici même. Seule l'actualité étrangère était commentée sur deux colonnes au recto quand les publicités s'affichaient (déja) au verso.

P1060313 P1060311

(Le batiment qui hébergeait le "Daily Telegraph", de nos jours et à l'époque. En 2005, l'agence Reuter fut la dernière à quitter Fleet Street, refermant l'un des principaux chapitres londoniens de l'histoire de l'information. Située alors au numéro 85, ses journalistes utilisèrent le toit de l'immeuble pour suivre les bombardements allemands lors du blitz de 1940 et 1941)

Dailycourant

Dailytelegraph

(Le second numéro du Daily Courant et les postes de travail du Daily Telegraph. Photos source internet notamment grâce à l'english heritage)

 P1060299

(La façade de la London News Agency est quant à elle restée intacte)

Qui dit journalistes, dit la présence de nombreux pubs où les scoops s'échangeaient et les articles s'écrivaient jusqu'au coeur de la nuit. Le plus connu est sans doute le "Ye Olde Cheshire Cheese", reconstruit en 1667 après le grand incendie et qui sert des bières en continu depuis, couvrant le règne de 15 monarques britanniques. L'ambiance est aussi tamisée que la ruelle qui mène à sa porte d'entrée est sombre...

P1060307

Yeoldecheshirecheese

Yeoldecheshirecheese2

Des noms illustres le fréquentèrent. Charles Dickens prit ses repas au coin de la cheminée en imaginant ses personnages populaires, Oscar Wilde écrivit des rimes et des bons mots avec ses comparses du "Rhymers Club" et Churchill caressait les pattes du perroquet qui avait l'habitude d'accueillir les clients par des injures.

Nous aimons nous promener dans le quartier de Fleet Street, nous perdrent parmi ses immeubles étroits témoins de tant d'histoires incroyables.

Fleetstreet

Sweeney Todd, le barbier sanguinaire, y tua de nombreux clients afin de permettre à sa maitresse, Mrs Lovett, la confection de "pies" à la viande...

Au 18ème siècle, William Share était quant à lui le chef des profanateurs de sépultures. Emprisonné dans les terribles cachots bordant la "Fleet", il était couvert de cadeaux par les nombreux visiteurs qui venaient écouter ses histoires sordides. Il se rendit à son exécution en carrosse, paré d'un habit d'or ...

P1060301

(La longue rue de Fleet Street possède également de belles perspectives, notamment sur la cathédrale Saint-Paul)

Evoquons enfin l'église Saint-Bride, dont la flèche reconnaissable et raffinée culmine à 69 mètres de haut. Oeuvre de Sir Christopher Wren, elle fut reconstruite en 1672 sur un site religieux déja occupé par les saxons au 7ème siècle. Saint-Bride est évidemment le lieu saint du monde des médias et de la presse complétant ainsi un tableau particulièrement savoureux.

P1060312

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Megan Earl 26/07/2013 16:33

Ces photos sont belles! J'espère qu'il n'y a pas du refoulement d égout!

Archives

Nous sommes sociaux !