Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Hyde Park Corner et l'arc de triomphe de Wellington

Publié par ALINS sur 21 Juin 2011, 21:37pm

Catégories : #Londres, #Tourisme, #Hyde Park

Hyde Park Corner, à l'angle sud-est de Hyde Park, est devenu au fil du temps un carrefour important de Londres, lien entre Piccadilly, Buckingham Palace, Victoria Station, Knightsbride et Park Lane. Un rond point stratégique dont le trafic intense donne vite le tournis au passant qui s'attarde un peu trop longtemps en son centre. Les points d'intérêt sont pourtant nombreux sur cette vaste esplanade d'herbe et de graviers, à commencer par l'arc de triomphe dit de Wellington, repère incontournable pour tous ceux pénétrant dans le centre de Londres par l'ouest.

P1080262 P1080270

Cet arc de triomphe, construit entre 1826 et 1830 par l'architecte Decimus Burton à la demande du roi George IV, était censé commémorer les victoires sur les troupes napoléoniennes et offrir à Londres une entrée fastueuse sur la route menant de Kensington Palace à Buckingham Palace. Il devait aussi tenir lieu de mémorial au duc de Wellington (vainqueur à Waterloo ...), dont une immense statue à cheval fut placée au dessus. Tellement disproportionnée semble-t-il qu'elle fut remplacée en 1912 par un superbe quadrige (Adrian Jones).

P1080303

P1080260 Le quadrige, chariot des dieux antiques tiré par quatre chevaux se veut symbole de paix (le personnage représente ici l'ange de la paix) mais aussi de victoire. On en trouve différentes représentations dans les villes du monde comme à La porte de Brandebourg (Berlin) ou encore sur l'arc de triomphe du carrousel à Paris (Napoléon était un grand fan des quadriges ...). L'orginal se trouve bien sur dans la basilique Saint Marc de Venise, provenant sans doute de l'hippodrome de Constantinople au 13ème siècle.

Hyde Park Corner regroupe également plusieurs mémoriaux militaires. Celui des troupes australiennes dont le nom des 102000 hommes tués au combat durant les deux guerres mondiales est gravé sur un long mur, tout comme les 47 batailles auxquelles ils participèrent. A l'opposé de l'esplanade, se trouve une multitude de croix en acier à la mémoire des soldats néo-zélandais venus combattre là encore en 1914-1918 et en 1939-1945.

 P1080272

Le mémorial le plus massif est celui de l'artillerie royale qui servit durant la première guerre mondiale. Souvenirs des atrocités de la guerre et de ceux qui permirent aux citoyens européens de conserver leur liberté.

P1080178 P1080256

P1080257 P1080263

Jour de surprise, nous avons pu croiser des grognards (le terme peut-il s'appliquer aux anglais ?) qui partaient répéter une prochaine reconstitution de la bataille de Waterloo. Ils ne dépareillaient pas dans le cadre de Hyde Park Corner.

P1080274 P1080277

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !