Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


L'Abbaye de Westminster : mariages royaux, couronnements et sépultures illustres

Publié par ALINS sur 19 Avril 2011, 22:00pm

Catégories : #Londres, #Westminster, #Tourisme, #Eglises, #Religions, #Royauté Britannique

Depuis notre arrivée en 2009, nous n'avions pas encore visité l'Abbaye de Westminster, symbole pourtant important de l'église et de la monarchie britanniques. Lorsque vous arrivez à proximité de l'abbaye, vous êtes tout d'abord surpris par la différence d'architecture entre la façade nord, qui a peu changé depuis la fin du moyen âge, et la façade ouest, qui, flanquée de ses deux tours, date du 18ème siècle.

P1070223

P1070221 P1070324

(Façade nord et détail de l'un des portiques, ou se situent les entrées pour visiter l'abbaye. Une entrée pour les paiements par carte bleue et une entrée pour les paiements en espèces - 16£. Préférez cette dernière qui est bien plus rapide. Les deux entrées donnent accès au transept en plein centre de l'église).

P1070342

(Entrée ouest par laquelle rentrerons les futurs mariés, le prince William et Catherine Middleton, donnant accès à la nef depuis le parvis).

Westminster est intimement liée à l'histoire du pays, et son origine remonte au VIIème siècle suivant la légende qui veut qu'un pêcheur se trouvant sur la Tamise ait eu, en ce lieu, une vision de Saint Pierre (depuis l'association des poissonniers offre un saumon chaque année!). Par la suite, une communauté de moines bénédictins fut établie au Xème siècle (d'où le nom de "West" "Minster") et un premier bâtiment de pierre fut construit à la demande d'Edouard le Confesseur vers 1050. Ce roi, avant dernier de l'époque anglo-saxonne et dont la dépouille se trouve aujourd'hui au centre de l'église, était particulièrement pieu et fut canonisé en 1161.

L'abbaye fut en grande partie re-construite sous le règne de Henri III au 13ème siècle, et est administrée depuis 1560 par un collège de clercs (le chapitre) et un doyen, suite à la décision de Elisabeth I et à la diifcile période de la réforme (séparation de l'église anglicane du Vatican ). Son nom officiel est d'ailleurs l'église collégiale de Saint Pierre, et non pas l'abbaye de Westmister.

P1070325  P1070327

P1070328

(Le cloître et le jardin, avec la Tour Victoria en arrière plan. Le Palais de Westminster se trouve de l'autre coté de la rue, ce qui a créé des liens étroits entre pouvoir exécutif et pouvoir religieux).

Les photos à l'intérieur de l'église étant interdites, nous ne pourrons pas vous faire profiter des superbes voûtes de le nef et de la chapelle d'henri VII, véritables ouvrages d'art. Le nombre de sépultures d'anciens monarques britanniques mais aussi de mémoriaux à la mémoire d'hommes illustres, donne un aspect très baroque à cette nécropole nationale.

Mais Westminster n'a pas célébré que des enterrements. Depuis Guillaume le Conquérant en 1066, tous les souverains anglais puis britanniques ont été couronnés dans l'abbaye par l'archevêque de Canterbury (à deux exceptions près). L'église a été également le théatre de nombreux mariages royaux, depuis Henri Ier en 1100 jusqu'au Prince Andrew et Sarah Fergusson en 1986.

50910242.jpg 

(Nef de l'abbaye - source internet - telle que la parcourra Kate Middleton le 29 avril prochain)

Pour être complets, l'abbaye possède aussi un choeur réputé et a joué un rôle important dans l'éducation d'un certain nombre d'élites, aux cotés d'Oxford et de Cambridge. Un vrai pan de l'histoire d'outre-manche. Elle est aujourd'hui auto-financée par les recettes des visites (d'où le prix assez cher). 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !