Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


La Tour de Londres (Tower of London)

Publié par ALINS sur 17 Octobre 2010, 10:45am

Catégories : #Londres, #Tower Hill, #Tourisme, #Châteaux, #Royauté Britannique, #Histoire

La Tour de Londres : l'un des lieux touristiques les plus visités du Royaume Uni. Le site présente un intérêt historique indéniable, hélas empreint d'une activité commerciale trop marquée (un peu comme la cité de Carcassonne ou le Mont Saint Michel où les commerces jouent des coudes au milieu des vieilles pierres). L'entrée pour un adulte s'élève à18£, montant auquel vous devrez ajouter 4£ si vous souhaitez un audio guide.

La Tour de Londres est composée de deux murs d'enceinte fortifiés, protégés eux même par des douves qui furent alimentées à certaines époques de l'histoire par les eaux de la Tamise. L'ensemble, massif, donne une impression de force tel que le souhaitait sans doute son créateur, Guillaume le Conquérant. Ce château, construit dès 1078 lors de la conquête de l'Angleterre par les normands, n'était pas seulement un point militaire d'importance. Il fut également le symbole de la puissance des nouveaux occupants envers les londoniens qui ne les accueillirent pas les bras ouverts ! Celui qui possèdait la Tour de Londres, possédait le pays !

P1050148

 P1050142 P1050147

 P1050146

Lors de votre visite, ne négligez pas la partie dite médiévale, avec la reconstitution scrupuleuse des appartements d'Edward I. La configuration de la Tour de Londres est aujourd'hui la même qu'à cette époque (fin du 13ème siècle) qui vit s'achever la fin des travaux d'aménagements du château.

P1050245 P1050246

Le nom des lieux provient de son superbe donjon, la "White Tower" qui trône en son centre. Utilisée comme résidence royale, armurerie, prison (notamment pour les personnages illustres) son entrée se fait par un escalier de bois qui pouvait être remonté en cas d'attaque. La chapelle romane, avec ses deux niveaux d'arches nous arrive tout droit du moyen âge.

P1050247 P1050248

P1050265 P1050272

Elle abrite les armes et armures qui marquèrent les batailles du pays au cours des siècles, dont la juxtaposition de la plus petite et de la plus grande (2m05) jamais fabriquées.

P1050263 P1050267

Parmi les histoires qui entourent les personnes emprisonnées à la Tour, nous pouvons évoquer l'évèque Ranulf Flambard, qui en 1101, réussit à s'échapper après avoir saouler ses gêoliers lors d'un banquet mémorable. Que dire de la Reine Anne Boleyn, femme d'Henri VIII, décapitée en ces lieux sous les prétextes d'adultère et d'inceste et dont le fantôme tourne autour de la "White Tower" certaines nuits avec sa tête sous le bras.

La bande dessinée "Asterix chez les bretons" fait d'ailleurs la part belle à la Tour de Londres en tant que prison et qui fut, du haut de ses 27 mètres, le premier "building" de Londres.

Aterix tour

La Tour est également le lieu où sont (bien) gardés les Joyaux de la couronne, accessoires d'une richesse inouïe utilisés notamment lors du couronnement des souverains britanniques (qui sont également souverains de différents pays du commonwealth). Outre les couronnes en pierres précieuses, les spectres et autres globes, de la vaisselle en or massif est exposée dont de majestueuses fontaines à vin (mais combien de bouteilles faut-il pour les alimenter ?). Ci-dessous, l'entrée du batiment protégeant ces joyaux (photos interdites à l'intérieur).

P1050252 P1050256

N'oublions pas d'évoquer les "Beefeaters", surnom donné aux gardes de la Tour qui devaient surveiller aussi les prisonniers depuis le 15ème siècle. Leur nom officiel est "Yeomen Warders" et, choisis parmi les vétérans de l'armée, ils ont un rôle bien plus touristique aujourd'hui ... Le terme "mangeurs de beef"  pourrait provenir du fait qu'ils étaient payés en ration de viande ou bien qu'ils mangeaient de la viande à chaque repas afin de préserver leur force et imposante stature. Ou encore ce nom pourrait avoir des origines françaises, "buffetier" : personnes ayant la garde du buffet royal. 

P1050257 P1050273

Finissons pas les corbeaux, qui au nombre de six sont victimes d'une superstition : l'Angleterre sera envahie au cas où ils s'envoleraient. Du coup, leurs ailes ont été déplumées et ils s'engraissent sur les pelouses des trois cours entourant la "White Tower".

P1050260

L'histoire de la Tour est d'ailleurs celle aussi des animaux puisqu'une ménagerie s'y trouvait dès le moyen âge. Les ours polaires d'Henri III allaient d'ailleurs pêcher dans la Tamise dans les années 1250!

La Tour de Londres regorge donc d'histoires qu'elle essaie de protéger de l'urbanisme galopant de la City. Elle a ressorti catapultes et arbalètes comme pour faire peur à ces monstres de verre et d'acier.

P1050145 P1050275

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !