Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Le carnaval de Notting Hill (2011)

Publié par ALINS sur 29 Août 2011, 18:00pm

Catégories : #Londres, #Tourisme, #Loisirs

Le carnaval de Notting Hill qui se déroule chaque année lors du dernier week end d'août (le lundi étant férié au Royaume Uni), est considéré, avec 1 million de visiteurs, comme le carnaval de rue le plus populaire en Europe (et le second après Rio à l'échelle mondiale). Et il est vrai, qu'une foule compacte et dense sillonne durant deux jours les rues de Notting Hill au son des percussions et des musiques provenant des îles des caraïbes.

Petit conseil : en fonction de ce que vous recherchez, il faudra bien choisir votre jour. Le dimanche est plutôt réservé aux familles, notamment entre 11h00 et 15h00. Les enfants sont nombreux sur les trottoirs et dans les groupes de danseurs et l'ambiance reste calme. Le lundi est destiné à ceux et celles qui ont décidé de faire une fête débridée, de megawatts, d'alcool et de dance - et des débordements qui vont avec.

P1090326

(Pour cette édition 2011, nous avions choisi le dimanche et les troupes qui font la part belle aux jeunes après avoir gouté à la journée du lundi l'an dernier)

Première surprise en arrivant sur les lieux : les commerçants ont redoublé de vigilance cette année en barricadant leurs vitrines de planches de bois. Pas très rassurant, les émeutes du début août restant apparemment dans les mémoires.

P1090311 P1090312

Les forces de l'ordre étaient également présentes en force, avec près de 6500 policiers prévus. Il faut dire que le carnaval de Notting Hill a défrayé la chronique par le passé. Il est né dans les années 60's d'une volonté de fêter la culture de la communauté ayant immigré de Trinidad et Tobago et de promouvoir une société multiculturelle après les émeutes raciales de 1958 ( voir notre article La librairie de Notting Hill ). Les heurts violents qui émaillèrent les éditions de la fin des années 70's incitèrent les autorités à vouloir interdire le carnaval, qui du son salut à quelques irréductibles (dont le Prince Charles).  Aujourd'hui, les gouvernements utilisent cet évènement comme un exemple de réussite de l'intégration dans la société britannique (cela reste fragile ...).

P1090362 P1090322

(Prise de consignes pour les bobbies de la Metropolitan Police, les plus costauds étant mis en avant sur les points névralgiques...) 

Place à la fête tout de même. Le défilé se compose de "sound systems" mobiles desquels musiciens, DJ ou chanteurs délivrent une musique rythmée (notamment la "soca") sur laquelle dansent des troupes déguisées dans l'esprit des carnavals sud américains. Pas de chars fleuris ou de costumes particulièrement élaborés, le parcours en boucle de 5 kms se veut avant tout musical et populaire. Petit tour en images avec la jeunesse "west indie".

P1090347 P1090346

P1090328 P1090332

P1090337 P1090354

P1090356 P1090359

Il existe également des scènes fixes à découvrir dans les petites rues de Notting Hill, entourées de stands pour se restaurer de recettes antillaises ou jamaïcaines (et d'un petit verre de rhum bien que la bière reste de mise outre manche en ce dernier week end d'août).

P1090365 P1090374

(Rencontre des Caraïbes et de l'humour anglais : l'intégration des deux cultures a finalement bien lieu à Notting Hill)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !