Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Le(s) Palais d'Hampton Court

Publié par ALINS sur 24 Mars 2012, 19:30pm

Catégories : #Londres, #Hampton Court, #Royauté Britannique, #Chateaux

Le Palais d'Hampton Court est sans doute l'un des lieux historiques de la royauté britannique que nous préférons avec Le château de Windsor et Le Pavillon Royal de Brighton . Par manque de temps, nous avions uniquement découvert l'an dernier ses magnifiques jardins (Les jardins du palais d'Hampton Court ); nous sommes donc revenu récemment pour parcourir les dédales de cet impressionnant ensemble architectural. Pour vous donner une idée, il nous aura fallu 4 heures pour visiter la plupart des salles ouvertes au public sans pouvoir - hélas - entrer dans la Chapelle Royale (fermée le dimanche en raison des nombreux offices qui s'y déroulent) et en négligeant les appartements de Marie II.

 

P1010237

(Les "Queen's beasts" - ici la Licorne d'Ecosse et le dragon du Pays de Galles - surveillent l'entrée du Palais. Ils étaient évidemment nommés à l'époque les "King's beasts")

P1010238

P1010283

(La Cour Basse et la Cour de l'Horloge marquent l'entrée des appartements et des cuisines d'Henri VIII sous le règne duquel, Hampton Court connu son heure de gloire ... et ses légendes. L'architecture de brique rouge est d'époque Tudor, réminiscence du style gothique à une époque où l'Europe se convertissait au style renaissance)

L'histoire royale du Palais remonte à 1518, lorsque Thomas Wolsey, archevêque d'York et favori du roi Henri VIII, acquit à Hampton Court une propriété fermière, possession des Chevaliers Hospitaliers de Saint Jean. En charge de la politique étrangère du souverain, il tomba en disgrâce dix années plus tard, ne pouvant obtenir du pape l'annulation du mariage d'Henri VIII et de Catherine d'Aragon. La séparation des églises d'Angleterre et de Rome était scellée. Henri VIII récupéra le Palais d'Hampton Court, l'agrandissant afin de recevoir sa (nombreuse) cour. Le lieu devint alors le centre politique de l'Angleterre.

 

P1010246 P1010242

P1010243 P1010245

(Les immenses cuisines d'Henri VIII devaient nourrir quotidiennement plus de 1000 courtisans et préparer des banquets que le roi - bon vivant - voulait fastueux. Le Palais propose des animations lors des visites, ici des cuisiniers expliquant l'élaboration de mets de l'époque Tudor. Vous pouvez également voir le repas du roi, le coucher du roi, ...)

P1010286

(Le Grand Hall, majestueux avec ses 32 mètres de long et 18 mètres de haut, marque l'entrée des appartements d'Henri VIII. Il servait de cantine, de salle de banquet, de bal  mais aussi de théatre. Hampton Court n'était pas seulement un centre politique, ce fut également un haut lieu de divertissement. Les magnifiques tapisseries d'Abraham que l'on peut admirer sur les murs furent commandées par Henri VIII lui même)

P1010293 P1010299

(La Grande salle de guêt était le lieu où le roi recevait ses invités, où il lisait et dormait. Des jeux de l'époque Tudor sont proposés à ceux qui voudraient faire une petite pause. Ici la jeune princesse Annah avec la reine mère ... Hampton Court est également hanté - au sens propre comme au figuré - par les six épouses d'Henri VIII qui furent répudiées, décapitées pour adultère ou moururent peu après avoir donné naissance, comme Jeanne Seymour ci-dessus qui offrit au roi le garçon qu'il attendait tant)

La seconde période d'Hampton Court se déroula sous le règne de Guillaume III d'Orange et de Marie II, qui ordonnèrent en 1683 à Sir Christopher Wren (l'architecte qui rebâtit la Cathédrale Saint Paul) la construction d'un nouveau palais en lieu et place de la demeure Tudor. Ils souhaitaient rivaliser avec Versailles ! Le coût des travaux et la mort prématurée de la reine arrêtèrent le projet à mi-chemin.

P1010263

(La Cour de la fontaine est le centre du palais baroque de Guillaume III et de Marie II. Il rappelle la période Tudor par ses briques rouges auxquelles ont été associées la pierre blanche de Portland. Nous avons ainsi l'impression de visiter deux palais en un)

P1010267 P1010275

P1010276 P1010277

P1010278 P1010279

(L'escalier du roi avec ses peintures monumentales d'Antonio Verrio, la salle du trône (encore la princesse Annah...), la chambre et le bureau de Guillaume III, ses toilettes privées recouvertes de velour et l'une des galeries d'Hampton Court qui regroupe une impressionnante collection de peintures)

Enfin, les derniers souverains à s'installer à Hampton Court furent Georges II et la reine Caroline en 1717. Leurs appartement privés peuvent également être visités, ils font la part belle à leur fils cadet (leur préféré), Duc de Cumberland, qui possédait sa suite personnelle (ci-après).

P1010303 P1010302

(Nous passons ensuite par la chambre et la salle d'eau de la reine Caroline ...)

P1010311 P1010313

(... avant de traverser la salle de jeux et la salle à manger des souverains)

P1010309 P1010314

La Palais d'Hampton Court déclina ensuite et servit de résidence pour les veuves ayant servi la royauté. Il fut alors ouvert au public par la reine Victoria à la plus grande joie des anglais qui apprécient ce lieu d'histoire en bordure de la Tamise.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !