Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Lee Valley Park : coulée verte de l'est londonien

Publié par ALINS sur 5 Juillet 2010, 21:32pm

Catégories : #Londres, #Parcs, #Flore

En accompagnant Antoine à la patinoire de Lee Valley, nous avons découvert un parc régional qui s'étend sur 42 kms le long de la vallée de la rivière Lee (ou Lea). La nature en plein coeur de l'est londonien et de ses quartiers populaires. La rivière est un affluent de la Tamise, dans laquelle elle se jette à l'endroit des docks East India.

P1040105

Le parc est une large bande verte qui démarre à l'extérieur de la capitale, bien plus au nord (station de train de Ware). Le long de ses 26 miles (vous pouvez donc faire la conversion avec les kms), il alterne :

* les équipements sportifs de premier plan comme la patinoire (photo de gauche), à côté de laquelle est situé un centre équestre (photos suivantes) fonctionnant à l'énergie solaire. Le parc propose aussi deux golfs et un centre d'athlétisme flambant neuf. Un parcours en eaux vives ouvrira au printemps prochain et servira pour les jeux olympiques de 2012. Les stade et village olympiques sont d'ailleurs en cours de construction dans la partie sud du parc, à Stratford.

P1040106 P1040110

P1040109

Lee Valley est aussi idéal pour les parcours de randonnée ou de VTT quand les traditionnels parcs de la capitale sont plus propices à la promenade.

* les loisirs avec la visite de petits chateaux, de superbes jardins (Myddelton House Gardens) ou des fermes ou les enfants feront plus amples connaissances avec les animaux (Lee Valley Park Farms). Les visiteurs ont aussi la possibilité de louer des chalets comme ces maisons de bois de type scandinave à Cheshunt (YHA Lee Valley). Sans oublier les possibles balades en bateau à partir de Lee Valley Marina.

* la nature avec de vastes zones ou la faune et la flore ont une totale liberté et tranquillité. Les sentiers sont d'ailleurs limités ou aménagés comme cette petite structure permettant le passage à travers les derniers marais de Londres(marshes en anglais). Au petit matin, les odeurs sont multiples (n'est ce pas Ulane) et le vrombissement des insectes étourdissant.Le "théatre chanté" élut domicile dans les anciens jardins de l'Hôtel de Ville - aujourd'hui place de la Comédie - dès 1756. Mais le théatre à l'italienne conçu à l'époque par Jacques-Germain Soufflot connut les affres du temps et des incendies. Il fut reconstruit par Antoine-Marie Chevanard en 1831 avant que l'architecte Jean Nouvel ne le fasse entrer dans le 21ème siècle. Surplombant l'élégante façade principale, huit des neufs filles de Zeus, muses aux robes d'un blanc éclatant, représentent les arts et sciences.

P1040120 P1040115

P1040119 P1040121

L'urbain n'est jamais très loin, et ce mélange avec la nature sauvage est assez surprenant. Comme ces murs des cités en arière plan. Nous avons pu découvrir aussi notre premier renard (et son renardeau), s'étendant au soleil. Ils sont 12000 à cohabiter pacifiquement avec les londoniens. Ceci dit, un renard s'est faufilé dans une chambre récemment et a mordu deux jumelles de 9 mois. Fait rarissime mais qui a permis de mettre en garde les habitants : ce ne sont pas des animaux domestiques! En tout cas, la vallée de la Lee est pleine de découvertes. J'ai ajouté le site web du parc en lien permanent sur le menu de droite.

P1040114 P1040118

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !