Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Les jardins du palais d'Hampton Court

Publié par ALINS sur 19 Janvier 2011, 22:00pm

Catégories : #Londres, #Tourisme, #Royauté Britannique, #Palais, #Histoire, #Jardins

Le palais de Hampton Court est une résidence royale un peu moins fréquentée par les touristes étrangers que ses prestigieux voisins de Windsor, Buckingham ou de la Tour de Londres. S'étendant sur les bords romantiques de la Tamise, il propose pourtant un très agreable but de visite qu'apprécient particulièrement les anglais.

 P1060183

Hampton Court fut fréquenté par les souverains anglais entre le 16ème siècle (Henri VIII, le roi aux 6 femmes) et le 18ème siècle.  Chacun transforma et étendit ce palais de briques selon ses gouts, la résidence royale composant aujourd'hui un vaste ensemble entouré de magnifiques jardins. Première recommandation : arrivez sufisamment tôt car la visite des intérieurs prend 3 heures à elle seule et le palais ferme à 16h30 en hiver (18h00 à partir d'Avril). N'ayant pas assez de temps devant nous, nous avons décidé de nous consacrer aux jardins qui étaient illuminés par un beau soleil d'hiver. Après avoir admiré l'entrée principale du palais (les portes du trophée)  protégée de lions et de licornes, nous nous sommes dirigés sur la gauche en direction du labyrinthe ("The Maze).

P1060241

  P1060185

Le labyrinthe (seule partie payante des jardins) date de la fin du 17ème siècle et était apprécié de la cour autant pour l'amusement qu'il procurait que pour les moments de quiétude qu'il offrait. Les sentiers s'entrecoupent, séparés par d'épaisses haies d'ifs et il n'est pas aussi aisé qu'il n'y parait d'accéder en son centre. Annah a été notre guide pour nous sortir de cet enchevêtrement.

P1060189 P1060190

Traversez ensuite le "wilderness", qui correspond aux anciens vergers d'Henri VIII et qui est aujourd'hui agrémenté de pelouses et de différentes essences d'arbres, pour vous rendre à "fountain garden" sur l'arrière du palais. Des treize fontaines initiales, il n'en reste plus qu'une d'où partent des sentiers en étoile. Spectacle saisissant de ces ifs à l'âge vénérable qui sont taillés en dôme tels des champignons géants.

P1060202

 

 P1060205 P1060206

P1060207 P1060226

Plus loin, le jardin privé ("Privy garden") est un bel exemple de l'influence des jardins "à la française" sur les goûts des monarques anglais. Le plan actuel retrouve celui choisi par Guillaume III en 1702 avec ses parterres délimités de buis et ses statues élégantes. Ce jardin était réservé au seul usage du roi et de ses invités.

P1060221

Le "Privy garden" est séparé de la Tamise par douze superbes grilles ouvragées qui représentent les emblèmes des différents états composant le Royaume Uni. Elles sont l'oeuvre du ferronnier Jean Tijou, huguenot français, qui rejoint l'Angleterre au 17ème siècle comme nombre de ses condisciples (ci-dessous l'emblème du chardon, clin d'oeil à nos amis écossais).

P1060219

Le jardin suivant, "Knot garden", est minuscule et compose un véritable dédale de buis et de plants de thym.

P1060231

A côté se trouve "Lower orangery" qui regroupait les plantes rares et exotiques qu'appréciait la reine Mary II : orangers, citronnier ou cactus.

P1060236

Nous finirons notre balade par le "pond garden" où de petites mares étaient utilisées pour l'élevage de poissons (carpes ou dorades) qui finissaient ensuite dans les cuisines du palais. Au fond, dominant la Tamise, a été construite "The Banqueting house", qui porte bien son nom car elle recevait les soirées intimes du roi Guillaume III.

P1060237

Un joli parcours, propice à la rêverie, qui vous prendra entre 1 et 2 heures. Les vignes du palais (datant de 1768) étaient hélas fermées. Hampton Court est situé à environ 20 kms au sud ouest de Londres et mérite qu'on lui consacre une journée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yves Cabot 23/01/2011 19:08


Les jardins anglais sont beaucoup plus vert et surtout beaucoup plus propre et soignés que ceux de Libreville,il est vrai que la température n'est pas la même (aujourd'hui 31°) donc le rythme de
travail des employés n'est pas tout a fait le même. Bisous a vous.
Les beaujolais-gabonais


ALINS 24/01/2011 08:05



Avec la pluie que nous avons eu en Janvier, les jardins ont de quoi être verts. Cela donne envie de venir se sêcher au gabon.



Archives

Nous sommes sociaux !