Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Les sunflower seeds de Ai Weiwei (Tate Modern)

Publié par ALINS sur 20 Février 2011, 22:00pm

Catégories : #Art et Culture, #Londres, #Chine

Qui n'a pas ouvert une graine de tournesol salée ("sunflower seed") entre ses deux dents ? Délice d'enfance à recracher ensuite l'écorce. C'est ce souvenir qui nous vient en premier lieu à l'esprit en regardant les 100 millions de graines de tournesol étalées sur le sol de l'immense "turbine hall" du Tate Modern. Mais le but de l'artiste chinois Ai Weiwei est certainement tout autre.

Des balustrades du premier étage, on ne perçoit pas vraiment les contours de cette sculpture colossale. Elle donne l'impression d'un vaste tapis grisâtre à la forme indistincte.

P1060481

Il faut s'approcher de plus près pour se rendre compte de la multitude de ces graines de tournesol fabriquées en porcelaine selon un art connu des chinois depuis plusieurs millénaires. Elles semblent tellement vraies que l'on essaierai bien d'en croquer une. Les graines ont été réalisées dans de petits ateliers de la ville de Jingdezhen pendant plusieurs années. Oeuvre sociale ayant fait vivre 1600 artisans et oeuvre artistique censée représenter la notion de masse et de gigantisme mais aussi d'un réel savoir faire ancestral. Une interprétation du "made in china" plus positive de celle que percoivent les européens d'aujourd'hui.

P1060482

 P1060485

Le petit film mettant en scène l'artiste qui nous explique son projet par le détail est vraiment intéressant. Il invite le public à marcher sur les graines, à se rouler dedans, à en prendre quelques unes. Cette volonté s'est hélas heurtée à un évènement non prévu : un nuage de poussière s'est dégagé des porcelaines lorsque celles-ci ont été parcourues par les visiteurs, pouvant provoquer des problèmes d'asthme et de toux. Le 16 octobre dernier, peu de temps après son ouverture, la sculpture interactive a été fermée au public qui ne peut que le regarder du bord depuis. Dommage.

P1060484

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !