Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Quand Bibendum habitait à Chelsea

Publié par ALINS sur 28 Septembre 2010, 05:31am

Catégories : #Londres, #Chelsea, #France, #Industrie

Lors de notre arrivée, il y a un an, nous avions déja évoqué la "Michelin House"  lors de la découverte de Notre quartier . Elle mérite cependant bien plus que quelques lignes.

P1050230

Lorsque les brevets de Dunlop en Angleterre arrivèrent à expiration en 1904, les fabricants étrangers de pneumatiques purent s'installer de ce côté-ci de la manche. Michelin fut l'un des premiers et ses rêves d'expansion le conduisirent à acheter ce terrain au 81 Fulham Road pour y construire son siège social au Royaume Uni. Le batiment, dessiné par un ingénieur maison, François Espinasse, fut terminé en janvier 1911. Il fut l'un des premiers en Angleterre à utiliser le béton comme matériau, ce qui pemit d'achever l'édifice en cinq mois et de limiter les risques d'incendie alors que 30000 pneus étaient stockés ici. En effet, outre les bureaux de Michelin, se trouvaient un atelier de montage de pneus et un magasin pour alimenter ce nouveau marché.

Couvert de carreaux, utilisant beaucoup le verre et le fer, la "Michelin House" est un exemple d'art déco qui fleurit en France et en Europe au cours des années 1930s. Elle était donc juste en avance sur son temps.

P1050236 P1050238

(remarquez la qualité du vitrail représentant Bibendum, encadré par deux roues de voitures)

Le batiment est entouré de mosaïques à la gloire des voitures et motos de course, et des événements qui ont marqué, à l'époque, l'histoire de la marque.

P1050231 P1050234

P1050235 P1050242

La "Michelin House" tomba dans l'oubli à partir des années 1930, le fabricant de pneumatiques regroupant ses activités dans son usine ouverte plus au nord du pays, à Stoke on Trent. Le site fut vendu en 1985 à un publicitaire et à un restaurateur. Nous pouvons y trouver aujourd'hui un fleuriste en devanture, un restaurant gastronomique (Bibendum restaurant) et un bar à huitres (Bibendum Oyster Bar). Un très beau cadre, classé, pour déguster quelques Marennes d'Oléron.

P1050241 P1050237

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !