Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Regards artistiques coréens (Korean Eye 2012, Saatchi Gallery)

Publié par ALINS sur 22 Octobre 2012, 22:50pm

Catégories : #Art et Culture, #Exposition, #Corée, #Londres

Les visages étaient ravis parmi la foule qui, très nombreuse, visita l'exposition "Korean Eye 2012" lors de son étape londonienne. Bien loin des stéréotypes réduisant la Corée du Sud aux produits Samsung ou aux voitures Hyundai et Kia, les oeuvres des 33 artistes présentées à la Saatchi Gallery furent le témoignage d'un véritable enthousiasme, d'une innovation technologique certaine et d'une diversité salutaire. L'asie est en marche quand les artistes de la vieille europe se posent parfois trop de questions existentielles.

P1050164

(La première salle ouvrait sur des sculptures de Yeesookyung, morceaux de porcelaines traditionnelles assemblés avec de l'aluminium recouvert de feuilles d'or. Quand l'histoire et la tradition coréennes se projettent dans l'avenir)

P1050166

("The Battle of Conception" de Debbie Han représente 32 bustes de Venus en céramique se faisant face comme sur un échiquier. Une partie possède des visages aux traits ethniques marqués quand l'autre moitié présente des faces aux traits disparaissant. Une façon de souligner la nécessaire diversité entre les êtres humains)

P1050163 P1050172

(La photograhie - à gauche - de Hong Seung Hee donne une impression de vertige et d'aspiration. L'aspect froissé des murs et du sol est créé par des formes de polyester fabriquées pour l'occasion. A droite, Hyung Koo Kang a peint cette représentation hyperréaliste de mère Teresa sur de l'aluminium. Le détail des rides est incroyable et nous a fait longtemps pensé à une photographie)

P1050165

(Le nu féminin est très présent dans l'exposition "Korean Eye 2012". Avec pudeur mais sans tabous, la peinture de Bae Joonsung représente une beauté antique admirant lascivement une jeune coréenne d'aujourd'hui. Ses hologrammes sont également extraordinaires. Suivant l'endroit où vous vous trouvez, vous percevez des femmes parées comme des princesses ou dévêtues avec charme)

P1050173 P1050191

(Les milieux urbains et la foule sont aussi des thèmes récurrents dans l'oeuvre des artistes asiatiques. Lee Moonjoo dépeint des touristes "moutons" sur un bateau mouche visitant une ville dont la destruction des vieux quartiers fait place immédiatement au modernisme de gratte-ciel futuristes. Est-ce là le spectacle donné par les voyages organisés occidentaux ? Les collages de Lee Jiyen - photo de droite - donnent l'impression, avec raison, que nos cités sont devenues de vraies fourmilières)

P1050170

(Les artistes coréens auront démontré à travers cette exposition leur passion pour la technologie. La sculpture de Kim Byoungho est ainsi composée de tiges d'aluminium émettant chacune un son)

P1050181 P1050174

(Cela n'empêche pas Kim Hyuen Jun - photo de droite - d'avoir une réflexion sur les emballages dont le seul but dans nos sociétés semble d'être mis à la poubelle. Il les utilise pour la fabrication de meubles, chaussures ou animaux. Ahn Doojin quant à elle a du rassembler tous les objets de sa chambre d'enfance pour créer un chaos magique)

P1050186

(Nous avons pu noter à quel point ces artistes coréens maîtrisent l'art du fusain. Cette famille traditionnelle a été dessinée par Cho Duck Hyun sur 15 toiles différentes. Mais pourquoi le visage de la mère est-il manquant, renforçant ainsi son absence ?)

P1050176 P1050190

(Nous finirons par une petite touche florale grâce aux gros plans de cactus peints sur des toiles gigantesques par Lee Kwang-Ho et au jardin de Ahn Chui-Hyun qui se multiplie à l'infini par un jeu de miroirs. Pratique pour les petits appartements...)

Cette exposition exceptionnelle n'aura duré hélas que trop peu de temps, ne faisant étape en 2012 que dans les villes de Séoul, New York, Abu Dhabi et Londres. Un pivilège qui valait bien un petit témoignage.

P1050175

(Beauté du "Secret Garden" de Moon Beom)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !