Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Renards et écureuils : amis ou ennemis des londoniens ? (partie 2)

Publié par ALINS sur 25 Février 2012, 23:40pm

Catégories : #Londres, #Animaux

Le nombre de parcs et de maisons avec des (petits) jardins à Londres offre la possibilité d'une faune bien plus riche que dans la plupart des mégalopoles européennes. Prenons pour exemple deux des animaux "sauvages" que l'on rencontre fréquemment dans la capitale britannique : le renard et l'écureuil (Fox and Squirrel).

Les écureuils gris de la capitale britannique font la joie des nombreux touristes qui parcourent les parcs de la ville en les immortalisant sur leurs pellicules lorsqu'ils viennent manger dans leur main. Peu craintifs, si mignons avec leurs grands yeux noirs étincellant d'intelligence, ils sont toujours à l'affût de quelques miettes de pain ou de gâteaux. Vous trouverez les plus dociles à St James's Park où ils sont devenus une véritable attraction touristique en toute saison (l'écureuil gris n'hiberne pas).

P1070446

(Un écureuil gris sur une des allées de Hyde Park, image habituelle de nos promenades. Attention cependant, l'écureuil n'est pas un animal domestique et possède des dents et des griffes pointues...)

Mais pourquoi donc l'écureuil gris, introduit d'Amérique du Nord dans les années 1800 pour satisfaire le soif de nouveauté de l'ère victorienne, est-il inscrit sur la liste des animaux nuisibles de ce côté-ci de la manche ?

En deux siècles, il a colonisé toute l'angleterre atteignant une population de 2 millions et demi d'individus. Mais certains ont commencé à quitter les arbres des forêts et des parcs pour nicher dans les greniers des maisons londoniennes, grignotant les cables électriques et les isolations en un bruit infernal. Cela leur a donc valu de rejoindre rats et souris en tant que nuisibles, pouvant être ainsi éliminés par une société spécialisée ("pest control companies") si vous en faites la demande.

P1100726

(Préparation des provisions pour l'hiver à Alexandra Palace à l'automne dernier. Leur alimentation est constituée normalement de graines, fruits, bulbes et bien sur noix ou glands).

L'écureuil gris, qui semble s'adapter facilement à notre mode de vie moderne, est accusé d'avoir provoqué la quasi extinction de son cousin, l'écureuil roux, originaire d'Europe.  Ce dernier est protégé depuis 1981 en Grande-Bretagne après avoir lui-même subit les méfaits de l'homme (déforestation et chasse).

cureuilroux.jpg

 (L'écureuil roux qui peuplait les campagnes anglaises a été repoussé vers l'écosse depuis l'arrivée de son colocataire américain. Image source internet)

Quelques anecdotes ont mis l'écureuil gris au centre de l'actualité ces dernières années :

- En 2010, une épicerie de Crounch End (nord de Londres) s'est mise à vendre de la viande d'écureuil (entre 10 et 15 animaux par semaine), à priori très gouteuse et s'accompagnant bien d'un vin rouge légèrement corsé! Une polémique s'ensuivie avec les associations de défense des animaux mais ils semblerait que le magasin ait continué ses ventes.

- En 2005, à Brixton, les écureuils creusèrent dans certains jardins et sortirent de terre ... des sacs de cocaïne enterrés par les dealers qui voulaient échapper à la police. Les résidents notèrent alors une agressivité accrue des rongeurs.

2209239 963af22d 

En attendant, nos petits amis grimpeurs font partie intégrante du paysage de la capitale britannique.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !