Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Sculptures contemporaines à la Saatchi Gallery

Publié par ALINS sur 23 Juin 2011, 21:51pm

Catégories : #Art et Culture, #Sculptures, #Exposition

Retour à la Saatchi Gallery pour une exposition dédiée intégralement cette fois-ci à la sculpture actuelle ("The shape of things to come : new sculpture"). C'est toujours avec curiosité et plaisir que nous sillonnons les 14 salles de la galerie, notre intérêt pouvant toutefois fortement varié d'un artiste à l'autre.

Dans la première salle, les rochers érigés en mégalithes par Kris Martin (Summit, 2009) sont à regarder de plus près. Sur chacun de leur sommet se trouve une petit croix (approchez vous bien de la photo !) traduisant la conquête par l'homme de la nature (et nous paraissons cependant si minuscules...).

P1080225

Dans la seconde salle, les deux sculptures de David Altmejd sont plus provocantes. Le géant de quatre mètres de haut en cours de décomposition (The New North) est constitué d'une multitude de matières, entre mousse expansive, crins de chevaux ou petits miroirs. Si vous êtes accompagnés d'enfants, vous passerez rapidement devant la seconde sculpture (The Healers) sauf à être prêt pour une séance d'éducation sexuelle. Il s'agit d'un groupe d'humanoïdes s'adonnant à une séance de sexe en groupe (bref une "partouze" quoi) => approchez-vous bien de la photo (bis) ! (non nous ne la publierons pas en grand format).

P1080226 P1080227

La salle suivante est plus douloureuse avec les voitures accidentées de Dirk Skreber, en suspension autour d'un pylône. Entre voyeurisme et frisson de mort.

P1080229 

Dans la salle 4, "Joanne" de Thomas Houseago à la simplicité du chanvre et du plâtre qui la constitue. Pleine de tristesse et d'émotion.

P1080230

La salle 5 vous accueille par un immense cornet enfiché dans une oreille. Il s'agit du "Beethoven's Trumpet (with ear) opus" de John Baldessari (est-ce de l'humour puisque le compositeur allemand finira sourd ?) qui rappelle les oeuvres surréalistes de Magritte. Sans aucun rapport, Berlinde De Bruyckere démontre avec son "Black Horse" que la déformation d'un cheval peut amener à une certaine esthétique (seul le cuir du cheval est réel).

P1080231 P1080232

Les deux scènes de Folkert de Jong, "The shooting Lesson" et "The dance" sont magnifiques. A la fois macabres et joyeuses, colorées et pleines de noirceur. Des harlequins tout droit sortis d'un tableau de Picasso.

P1080235

 P1080238

 P1080233 

Un peu de repos avec une ambiance d'intérieur pleine de douceur signée David Thorpe qui apporte une certaine sérénité dans le parcours assez trash offert par la Saatchi Gallery. Et ce, avant d'affronter l'espace lumineux de Björn Dahlem (The Milky Way) et l'homme destructuré de Matthew Monahan.

P1080239  P1080242 P1080245

Nous finirons notre visite avec une atmosphère scandinave et préhistorique avec le mamouth de Joanna Malinowska ("Boli") et les géants de Martin Honert qui pourraient en être les chasseurs. Décidément, les inspirations sont multiples à la Saatchi Gallery.

P1080246 P1080248

 

Retrouvez l'exposition précédente sur le lien British Art Now, saison 2 (Saatchi Gallery) .

Commenter cet article

Serge HOMS 10/05/2015 18:17

SIX MILLES ANS D'HISTOIRE DE L'ART POUR EN ARRIVER LA!!!!!! VRAIMENT IL Y A UN PROBLEME AVEC L'ART CONTEMPORAIN OU PLUTOT: "L'ART CONTEMPORIEN"!!!!!!!!!!!
Serge HOMS *SCULPTEUR*

Archives

Nous sommes sociaux !