Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Ulane, une vie de chienne très bristish

Publié par ALINS sur 24 Octobre 2009, 21:17pm

Catégories : #Londres, #Société, #Animaux

Nous lui avions offert un toilettage avant de partir afin qu'elle puisse déambuler dans Kings Road. Ulane vient de fêter ses 6 ans à Londres.



Le protocole pour l'entrée des chiens, chats et furets en Grande Bretagne est quand même draconien. Heureusement qu'il est identique à celui de la Suède, appliqué pour Ulane dès 2004 lors de notre première expatriation.
Il faut être en possession d'un passeport européen pour animaux domestique qui comprend : l'attestation que l'animal à une micro puce (micro chip) prouvant son identité, qu'il ait subi une analyse de sang indiquant qu'il n'a pas la rage (effectuée 6 mois avant le départ) et qu'il soit vacciné contre la rage entre la date d'implantation de la puce et celle de l'analyse de sang. Puis rappel du vaccin tous les ans. Un cachet contre les vers et un traitement contre les tiques doit aussi être réalisé par le vétérinaire entre 48h et 24h précédent l'entrée de l'animal sur le territoire britannique.

Une fois tout cela en place, ouf, on peut passer la frontière. Attention, les Ferry n'aceptent à priori pas les chiens, leur passage est donc concentré vers le tunnel sous la manche (et peut être certaines companies aériennes) qui est équipé d'une zone de passage spéciale. Un point de contrôle du passeport et la lecture électronique de la micro puce est organisé 24h/24h avant le passage en douane. On en obtient le papier suivant qui permet enfin de prendre place sur le train qui nous conduira de l'autre côté de la manche.

 

En Angleterre, la propreté est une règle impérative, très chèrement respectée. Entre 550 et 1100 euros d'amende si le propriétaire est pris à ne pas ramasser les besoins faits par son chien. Nous avons donc fait le stock de sacs en plastique. Il faut dire que les rues sont vraiment très propres. Je vous laisse lire les panneaux des 2 photos suivantes qui nous rappellent régulièrement à l'ordre.



Le nombre de chiens est finalement assez important pour un centre ville. Vu l'environnement, les gens ont des chiens de petite taille. Je n'ai pas pu m'empêcher de coucher sur pellicule, une dame très chic descendant Kings Road avec ses 2 molosses. Ses vêtements étaient très bien assortis, même si la tête coiffée d'un chapeau à plumes ne figure pas sur la mise en ligne. Ouaf, Ouaf.

 


Commenter cet article

Anne-Marie 28/10/2009 13:19


C'est un délice votre blog, de vous suivre dans cette vie Londonienne, je vois que même Ulane s'y fait, nous nous avons un nouveau petit épagneul qui a 6 mois, habitué à la vigne, il aurait un peu
de mal surtout que nous sommes en pleine éducation (il mordille... surtout mes chaussures neuves...). Nous avons très envie de venir vous voir mais nous avons encore un changement Philippe est muté
à Roissy (promu inspecteur : 3 dans le Languedoc). Bises


ALINS 31/10/2009 21:25


Grosses bises de Londres, je suis resté avec Antoine pour les vacances de la Toussaint (patin oblige) quand Nathalie revenait sur Lyon. Félicitations à Philippe, décidément vous êtes abonnés à
Paris ces derniers temps ! Enfin, ce ne sera pas trop long. J'ai pris mes billets pour descendre à Pieusse le week end du 14 et 15 novembre. A bientôt donc.


Archives

Nous sommes sociaux !