Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Vanessa Paradis au Koko (Camden, 02/02/2011)

Publié par ALINS sur 3 Février 2011, 23:05pm

Catégories : #Musique, #Concerts, #Londres

Si l'on nous avait dit en 1987, à une époque ou nous écumions les concerts rock parisiens (30 ans de concerts rock ), que nous irions voir un jour Vanessa Paradis dont "Joe le Taxi" caracolait alors en tête du Top 50; une moue incrédule aurait certainement parcouru notre visage. Depuis, Vanessa Paradis, bientôt quadra, a ajouté de nombreuses cordes à son arc artistique et la rencontre improbable s'est déroulée au Koko en cette soirée du 02 février 2011.

P1060387

La communauté française avait repondu présent (un ramassage depuis South Kensington aurait eu du succès à n'en pas douter) pour remplir comme un oeuf cet ancien théatre situé au bas de Camden High Street, proche de la station de métro de Mornington Crescent (Northern Line). Depuis son ouverture en 1900, ce lieu a traversé le siècle en cherchant quelque peu sa raison d'être. D'abord théatre, puis cinéma, il frôla la démolition avant de devenir une salle de concert dans les années 1970. Depuis 2004, il s'appelle le Koko et est resté une salle de concert prisée (Prince, Madonna, Tina Turner, les Red Hot, ...) et un night club certains soirs. L'architecture baroque est superbe, avec un intérieur tout de rouge vêtu qui a ajouté à la sensualité du show de Vanessa Paradis.

P1060409

L'ambiance glamour du bar donnait envie de s'y arrêter plus longuement, endroit nous rappelant de bien tristes souvenirs : c'est là que Bon Scott, chanteur d'AC/DC passa sa dernière soirée. Imbibé d'alcool, il fut découvert inerte le matin du 19 février 1980 dans une Renault 5.

La performance acoustique de Vanessa Paradis (avec 8 musiciens tout de même dont un quator à cordes) a rempli le lieu de sensualité, de douceur et de légèreté. Voir d'un soupçon d'érotisme justement sur "Joe le Taxi" (vas y, fonces Joe). Une ambiance qui lui sied bien et des reprises que se sont fondues parfaitement au répertoire (Le temps de l'amour de Françoise Hardy). Après des premiers morceaux un peu trop calmes à nos oreilles, la seconde partie du show fut plus intense et la soirée bien agréable même pour les non fans.  

P1060388 P1060389

Pour la gente féminine présente en nombre, nous n'avons pas vu le bout de la barbichette de Johnny Depp. Il faudra attendre l'avant première du prochain Jack Sparrow.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !