Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Famille ALINS en vadrouille

La Famille ALINS en vadrouille

De Londres à Lyon et souvent bien au-delà. Les lieux, les évènements, les arts ou les concerts qui font d'une vie une riche pérégrination familiale.


Week-end letton (Riga, mai 2013)

Publié par ALINS sur 8 Mai 2013, 21:55pm

Catégories : #Lettonie, #Riga, #Voyages

P1060921

(Coucher de soleil sur la rivière Daugava qui traverse Riga avant de se jeter dans la mer Baltique)

Les compétitions de patinage artistique d'Antoine nous conduisent parfois à découvrir des villes européennes au-delà des frontières de la Grande-Bretagne ou de notre cher hexagone. Profitant d'un week-end prolongé (seul le premier lundi du mois de mai ést férié au Royaume-Uni), nous nous sommes envolés pour Riga, capitale de la Lettonie dont l'Unesco a reconnu en 1997 la beauté de sa vieille ville en l'inscrivant au patrimoine mondial.

P1070032

P1060765

La magnifique place de l'Hotel de Ville, où se trouve la maison des "Têtes Noires", constitue généralement la première vue qui s'offre aux visiteurs arrivant dans le centre ancien de Riga. Construite en 1344 pour héberger les marchands de passage, elle doit sa façade de briques et de pierre blanche à la renaissance flamande du 16ème siècle. Le batiment, bombardé par l'armée allemande durant la seconde guerre mondiale puis dynamité par les soviétiques a été reconstruit à l'identique dans les années 1990s. De nombreuses demeures au style néerlandais rappellent d'ailleurs le riche passé marchand de la ville qui faisait partie de la ligue hanséatique (association entre les 12ème et 17ème siècles des villes de commerce bordant la mer du Nord et la Baltique)

P1070006

(Maisons des "Trois Frêres". Celle de droite, la plus ancienne, date du 15ème siècle quand celle du milieu fut construite en 1646, le porche en pierre ayant été ajouté un siècle plus tard)

Autre caractéristique de la ville, le nombre d'églises et de cathédrales est impressionant et traduit parfaitement la mixité ethnique et religieuse de Riga : vous trouverez ainsi 18 églises luthériennes (protestantes) d'influence germanique, 15 églises orthodoxes d'influence russe et 10 églises catholiques d'influence latine. Un véritable parcours initiatique pour les adeptes des lieux saints, ou pour ceux, plus simplement, curieux des différentes confessions chrétiennes. 

P1060954

Nous vous conseillons en premier lieu la visite de l'église Saint-Pierre qui offre un panorama exceptionnel sur la capitale lettone avec sa flêche culminant à 123 mètres.

P1060786

P1060837

P1060844

(La plate-forme du clocher est accessible par ascenceur et permet d'avoir une vue à 360° sur Riga. En premier lieu, le marché couvert et, dans le lointain, la Tour de la télévision et de la radio haute de 368 mètres. Sur la photo du bas, le momument de la liberté et la cathédrale orthodoxe de la nativité)

L'intérieur gothique, largement détruit par les bombardements allemands, symbolise parfaitement l'austérité des églises protestantes. Il est étonnant de voir la capacité qu'ont eu les lettons à réhabiliter leur patrimoine historique suite aux ravages de la seconde guerre mondiale.

P1060834 P1060836

(La nef et le coeur de l'église Saint-Pierre - actuellement et en 1941)

Un détour par les cathédrales protestante (dite du dôme) et orthodoxe (dite de la nativité) vous fera également découvrir les superbes vitraux et l'orgue à 6768 tuyaux de la première et la richesse des peintures dorées de la seconde, construite au 19ème siècle sous le patronnage du tsar Alexandre II.

P1060918

eeeee

P1070018 P1070015

P1060876

Les parcs et les charmantes petites placettes du centre, propices à une douce farniente, constituent l'autre atout de la ville. Le climat continental de Riga nous a offert un week-end quasiment estival, véritable appel à la "dolce vita". Après une sieste sur les pelouses du parc "Bastejkalns", n'hésitez pas à emprunter les petits bateaux qui offrent une agréable promenade sur la rivière "Daugava" et le canal "Pilsétas". 

P1060913

Nous en avons profité pour réaliser une halte au marché de la ville (ouvert tous les jours de la semaine), riche en senteurs et en couleurs. L'alimentation (ah les rayons de poissons fumés!) se trouve répartie dans les trois hangars couverts alors que les fleurs, les vêtements et autre bric à brac s'étalent dans les ruelles alentours. Poussez la promenade jusqu'au Palais de la culture et de la science, bel exemple cette fois-ci d'architecture Stalinienne (1958). Une immensité rectiligne à faire froid dans le dos...

P1060936

P1060819

Après avoir été sous domination polonaise, suédoise, russe ou allemande au cours de son histoire, la Lettonie a retrouvé son indépendance le 21 août 1991 aux dépends de l'Union Soviétique (image ci-dessus des manifestations du début des années 1990s à Riga). On peut sentir dans l'air de la ville la jeunesse d'une liberté et d'une souveraineté recouvrées que symbolise le monument à la liberté (mémorial en l'honneur des soldats morts lors de la première guerre d'indépendance en 1918-1920).

P1060912

L'origine de la capitale lettone remonte pourtant au moyen-âge, époque où elle fut entourée d'un mur d'enceinte protégé de 29 tours. On peut encore admirer de nos jours la Tour à la poudre, mentionnée dès 1330 ainsi qu'une petite section du mur fortifié de briques rouges autour de la Porte Suédoise.

P1060850

P1070001 P1060999

(Dessin de la ville fortifiée à la fin du moyen-âge. Photo de gauche, la Tour à la Poudre qui protégeait l'entrée de la ville par voie terrestre avant de servir de dépôt de munitions. A droite, les restes du mur d'enceinte)

Au-delà de son riche passé, ce sont curieusement les demeures "Art nouveau" édifiées au début du 20ème siécle qui ont valu à Riga d'entrer au patrimoine mondial de l'Unesco. Il est vrai que l'on en trouve de nombreux et superbes exemples le long des rues du centre, achevant ainsi un incroyable mélange architectural.

P1060859 P1060910

(Deux façades dont celle de l'ambassade de France - à droite - symbolisant cette période artistique qui toucha Riga en 1901 à la faveur d'une grande foire industrielle et artisanale)

La beauté de ses monuments ne semble pas être le seul centre d'intérêt proposé par la ville car notre avion Ryanair en provenance de Londres Stansted était rempli intégralement de groupes constitués de jeunes mâles. Un amas impressionant de testosterone qui s'est s'abattu sur les bars et les boites de nuit de la ville. Espérons que Riga, capitale européenne de la Culture en 2014, saura se préserver de ces barbares venus de l'ouest... 

P1060754

(Une après-midi bière en attendant une soirée Vodka, où la jeunesse européenne en tourisme du côté des pays baltes)

Pour parcourir l'album photos de notre week-end letton, suivez le lien http://www.familyalins.com/album-2160040.html

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !